La Tour Clovis

Le forum des LS2 2007-2008 d'Henri IV
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fiches thématiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louisa



Messages : 117
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Fiches thématiques   Sam 3 Mai - 23:17

Histoire de m'y repérer dans mes diverses lectures des vacances (ahahh), j'ai sélectionné quelques thèmes et ai consigné pour chacun, dans l'ordre chronologique, des remarques qui me semblaient d'intérêt. Les remarques perfides de notre professeur national m'ont guidée dans mes choix (Ah bah vouii, th'est thûr, je vous donne des thuzets sur *insert vicious subject here*, je thais bbbien que tha ne vvvous plaît pppas, mais bon, th'est quand même un peu touzours prothpecttttif...)
Je partage les fiches qui ont un peu de consistance. Elles portent surtout sur les années vingt, j'éditerai si je les mets à jour.
Pour les esprits shadokiens qui ont des cases dans le cerveau... (4 cases, c'est pour ça qu'ils n'avaient que 4 mots. Vous savez bien... GA BU ZO MEU).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taillecrayon.blog.lemonde.fr/
Louisa



Messages : 117
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Sam 3 Mai - 23:17

HISTOIRE MILITAIRE

1872-73 : service militaire de 5 ans.

1905 : service militaire progressivment réduit à 2 ans. → volonté de mieux organiser et de mieux instruire les réserves. Mal accueilli dans les milieux militaires qui ne croient pas à l’efficacité des réserves et considéraient que deux années étaient insuffisantes pour former les cavaliers et les artilleurs en particulier.

Coup d’Agadir (1er juillet 1911 => 4 novembre 1911) : sentiment que l’organisation du pays a montré des carences et désir d’y remédier (opinion publique virulente) => relance du débat sur la durée du service militaire.

28 juillet 1911 : Joffre nommé chef d’E-M : il a repris à son compte les théories de l’offensive à outrance, professées par un cert nb d’officiers pr raisons Tq et ψq (défense développe infériorité morale chez ceux qui la pratiquent).

Janvier 1913 : All : 761.000 à 820.000 soldats pour oct 14.

6 mars 1913 : projet de loi de 3 ans déposé devant la Chambre des députés par le gvt Briand, puis soutenu par gvt Barthou (ministre de la guerre Eugène Etienne)
Pro : disposer d’effectifs nbrx pr faire face à l’ « attaque brusquée » d’une armée puissante. (emploi de la masse des cbttts fournis par la mobilisation) (droite et centre)
Contra : +++ instruction meilleure des réservistes (armée d’active aux effectifs limités mais bien entraînés) (G soc et majorité G rad)

18 avril 1913 : plan XVII (présenté par Joffre, adopté par le Conseil supérieur de la guerre.) : clé = offensive décisive en Lorraine dès le début des hostilités. → nécessite des troupes d’active nbreuses immédiatement dispo

19 juil 1913 : loi des trois ans votée par Chbre
6 août 1913 : loi des trois ans votée par Sénat
Agitation dans les casernes de la part de la classe 1910 (normalement libérée) => sont libérées + classe 1912 incorporée à 21 ans et classe 1913 à 20 ans.
Parti rad promet (Conrès de Pau : 16-21 oct 1913) retour à loi des 2 ans.
Mais gvt Doumergues laisse passer les élections générales de 14 ; les campagnes électorales st dominées par la question des trois ans.
Elections gales 26 avril-10 mai : progrès des soc (102 députés, dont « 30 » > hostilité franche à loi des trois ans.) Mais gvt Viviani (partagé entre pros et contras) ne pd pas de décision. (←Calcul de Poincaré).

Mobilisation dans la résignation > conviction de l’agression.

2-6 août 14 : mobilisation ; 6-18 août 14 : concentration.
=> 1 700 000 hommes en 5 armées (Dubail, de Castelnau, de Langle de Cary, de Lanrezac)
→ service militaire : 20-23 ans + tous les réservistes de de la 24ème à la 48ème année, sauf les cheminots et une partie des mineurs = 3 600 000 hommes. (insoumission : à peine 1,5% alors que prévision de 10 à 20% !!)

Premières reconnaissances aériennes pdt WWI. (=> infos à partir du 3 septembre qui révèlent faille dans position armée allde de Kluck et permettent bataille de la Marne)

Il existe des journaux de tranchées (ex : La Mitraille).
« L’enfer, c’est la boue. » (La Mitraille, repris comme titre par de Stéphane Baudoin Rouzeau) Et la relève aussi.
Equipement du poilu = 30 kg. => changements :
- avril 1915 uniforme bleu horizon et casque remplace képi.
- mitrailleuse devient essentielle. → mitrailleuse + barbelé font une guerre plus défensive qu’offensive.
- fusil-mitrailleur
- grenade (interdite par la convention de La Haye du 29 juil 1899 mais employée par les allemands qui utilisent « tt ce qui peut abréger la guerre » - justification aussi des violences infligées aux civils.)
- gaz (ineff sur le plan militaire, mais ravages dans les rangs surtout frçs car no préparation)
- artillerie : canon de 75 (€Fr, TB), ainsi que (mais ensuite seulement, car E-M frç ne croyait pas à artillerie lourde car plébiscitait la guerre de mvt : retard donc et désavantage au début dans ce domaine) : obusiers + mortiers (dont crapouillots)

Verdun = une guerre « d’hommes abandonnés ».

Pb de conflit d’intérêt entre pouvoir civil et militaire :
Décret du 28 oct 1913 : « le gouvernement a la conduite de la guerre et les généraux en chef la conduite des opérations ». => flou, d’autant plus dans une guerre qui s’allonge.
Pr Joffre : le gvt a pv de relever commandant en chef si pas satisfait, mais aucun contrôle sur son action en dehors de ça.
Mais députés veulent plus de contrôle. => août 1915 : autorisation aux députés de missions temporaires et délimitées au front. (± inspection).
Popularité de Joffre dans le pays, mais de plus en plus de députés lui sont hostiles. (Le 1er comité secret (16-22 juin 1916) porte surtout sur cond° bataille de Verdun).

Nivelle, Pétain ; Foch.

Guerre de ‡ moderne : 2ème bataille de la Marne gagnée grâce à utilisation massive pour la 1ère fois (>1000) de chars (+++ chars légers Renault), qui permettent d’attaquer sans préparation d’artillerie (effet de surprise, de rapidité…) + participation directe de la division aérienne de 600 avions créée après maints tâtonnements dans l’emploi de l’aviation (rôle croissant de l’aviation de part et d’autre, tout au long de la guerre, surtout à partir de 1916) .

L’après guerre : quelle stratégie adopter pour l’armée après la WWI, alors que l’une des deux préoccupations majeures des gvts de BN est le règlement de la question allde ?
Deux conceptions s’affrontent en 1921 :
→ Foch : armée offensive appuyée sur ligne du Rhin, ayant les moyens d’une pol de coercition grâce à menace d’occupation de Ruhr.
→ Pétain : préfère épargner vies humaines : conception défensive : dogme de l’ « inviolabilité absolue du territoire ».
=> c’est Pétain qui l’emporte : en effet, il dispose des postes stratégiques dans la réorganisation de l’armée d’après-guerre :
- Vice-Président du Conseil Sup de la Guerre (1920)
- inspecteur général de l’armée
- détient le commandement
- en outre, les chefs d’E-M généraux (Buat et Debeney) font partie de sa clientèle.
L’Instruction provisoire sur l’emploi tactique des grands unitiés (IGU), édictée en 1921, consacre cette conception : point fort = fortifications sur les frontières du N et de l’E pour les rendre inviolables.
(stratégie plébiscitée dès le début des années 20 par la quasi totalité du personnel politique et parlementaire de D et de G)
=> audience grande à Pétain.
=> réorganisation de l’armée frçse dans les années vingt selon ces principes : « une armée en trompe-l’œil » (Maurice Vaïsse) :
- libération anticipée des classes 19 et 20,
- loi de 1923 ramenant de trois ans à 18 mois le service militaire (fixation à 1 an en janvier 1928, à la quasi unanimité : marque de consensus national)
- absence de coordination entre les 3 armées,
- dilution de l’autorité et de la responsabilité.

Jusqu’à la guerre, conceptions de l’IGU inchangées (35 : plan Dbis sur les mêmes principes) : soldats d’active couvrent les frontières pr permettre mobilisation ; le feu tue : pas d’offensive, que des contre-offensives « le mmt venu ». Place centrale du cheval !! (la vitesse des moteurs fait peur) Avion et char seulement appointement au règne de l’infanterie.
La défense repose sur « le béton, la mer et l’or ». (ligne Maginot pour contenir invasion, mer pour mobiliser empire, or pour s’approvisionner à l’extérieur et tenir un g longue, ce que All ne peut pas faire).
Arrivée au pv d’Hitler ne transforme que lentement les pol mil :
En 34 seulement (ap le 6fév) on songe au réarmement, qui est +++ aérien et que gvt Laval tente de freiner (pol de déflation… : budget mil 36 >> budget mil 35 !!)
Malgré démantèlement progressif de traité de Versailles, Fr n’a pas de sol° mil de rechange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taillecrayon.blog.lemonde.fr/
Louisa



Messages : 117
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Sam 3 Mai - 23:19

Le vote

Tradition de la discipline républicaine (désistement au deuxième tour en faveur du candidat de gauche le mieux classé)

Question du vote pendant WWI : élections difficiles moi à org pdt guerre (électorat +++ mobilisé…) => décision d’ajourner toutes les élections jusqu’à fin hostilités : voté par Chbre députés le 23 déc 1914 (prolongé entre le 24 déc 1917)

Loi électorale de juillet 1919 : institue RP + clause majoritaire => favoriser la victoire de listes d’union. (comme, au hasard, celles du Bloc national.)
Droit de vote aux femmes refusé par le sénat par crainte de l’influence du clergé. (id en 1922 et 1932)
Nov 19 : taux d’abstention = 29,3%

14 oct 23 : Discours d’Evreux = Millerand fait l’apologie de la pol du BN depuis 19 et lance des accusations contre la gauche : première fois qu’un Président de la Rép rompt la tradition de neutralité dans les débats de politique intérieure que s’imposent les chefs de l’Etat depuis 1877.
Entre temps à gauche, le maintien en retrait des dirigeants de la SFIO et le manque d’organisation traditionnelle des radicaux conduisent à un phénomène inattendu : la direction de la campagne électorale à gauche par des journaux qui s’autoproclament directeurs de conscience du Cartel :
Ex : le Progrès civique (hebdo radicalisant), +++ Le Quotidien (fondé en 23 à l’initiative des dirigeants du Progrès civique, avec qq gdes signatures : Aulard, Buisson)

Mai 24 : élections sur l’opposition D-G (mêmes conditions électorales qu’en 19 => alliance nécessaire entre les gauches : cf défaite lourde de PS)
Taux d’abstention = 17%
Le PC fait cavalier seul pour compter ses voix (ordre du Komintern). Refus de toute alliance avec un « parti bgs » => consigne de ne pas appliquer la discipline républicaine. Est ± obéi, car ça va à l’encontre de la tradition républicaine française.

27-28 : retour au scrutin d’arrondissement en préparation des élections d’Avril 28 :
- souhaité par Parti rad dès 24 ≠ SFIO préfère proportionnelle intégrale («RP intégrale»)
- Alb Sarraut (min Intérieur rad > juil 26) pour vs Poincaré contre, mais Poincaré cède pour préserver la stabilité ministérielle de l’union nationale.
- printemps 27, ralliement de SFIO, qui préfère encore arrdt au syst de 19 qui lui a tant coûté (RP à correctif majoritaire). => conforte Alb Sarraut dans sa position.
=> adoption le 12 juillet 27 par une majorité de Cartel presque reconstituée !

Elections des 22-29 avril 28 : 1ères au scrutin d’arrdt depuis 14 => donne une idée assez précise d’audience des diverses forces pol frçses à la fin des 20s.

Fév 32 : pour contraindre les rad à choisir ou à mourir, Laval, Mandel et Tardieu font voter par la Chbre l’étalissement du scrutin uninominal à un tour. (Sénat indigné les renverse.)

Élections de mai 1932 → La campagne use de la radio, et prend un tour personnalisé (Tardieu). C’est contre la tradition républicaine, mais a pour but d’associer au vote le choix d’un gouvernement => gouvernement un peu choisi par l’opinion et non que par le Parlement. Du coté socialo, Blum et le reste acceptent le principe de gouvernement de coalition avec les radicaux, mais sous certaines conditions.
La SFIC prône depuis 24 le refus de la discipline républicaine (pas d’alliance avec les partis bgs), mais désavouée aux élections de 32 : la moitié de ses électeurs appliquent la discipline républicaine (notamment les chômeurs (?) ; but = barrer la route aux candidats du Comité des Forges ou de la droite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taillecrayon.blog.lemonde.fr/
Louisa



Messages : 117
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Sam 3 Mai - 23:20

La presse

1870 : indiscrétions dans la presse informent l’ennemi => en partie resp du désastre de Sedan…

WWI : Question de la liberté de la presse : censure indispensable (éviter un nv Sedan) + vlté de gvt d’agir sur moral pop.
Au début, pas de censure pré-publication de la part du gvt, mais sanctions lourdes (conseil de guerre) si infraction à loi du 4 août 1914 + loi du 8 août 1849 réactivée en oct 1913 (loi sur l’état de siège). => auto-censure préalable.
Création d’un Bureau de Presse : (rattaché au gvt mil de Paris puis pdt tte l’année 1915 à ministère de la Guerre) ; remplacé le 3 janv 1916 par Direction générale des relations avec la presse, supprimée le 22 sept 1917 pour revenir au Bureau de la Presse.
Censure augmente : d’abord légère puis fin sept 14 concerne même articles de tête et grands nom de la presse
> circulaire du 19 sept de Millerand adressées aux commandants MILITAIRES des régions : => interdiction des « articles de fond attanquant violemment le gvt ou les chefs de l’armée » et de ceux « tendant à l’arrêt ou à la suppression des hostilités ». I-e = CENSURE POLITIQUE. 3j + tard, transfert de l’exercice de cette censure aux autorités civiles.
=> protestation de la part es journalistes, soutenus svt par députés (qui sont en fait svt l’un et l’autre : ex Clemenceau : L’Homme libre → L’Homme enchaîné.)

Cafouillements et langue de bois de la part des gvts successifs face à l’insurrection contre la censure. (Briand vs projet de loi réglementant la censure de Paul Meunier (rad-soc) ; Ribot vs nationaliste Ch Bernard …) Gvt en difficulté s’en servent, de fait, pr peser sur opinion en leur faveur.
Qd Clemenceau arrive au pv, desserre la censure : que pour aff mil et diplo ; no censure politique pure (les journaux ont bien le droit d’ « injurier le gvt » !!) Articles pacifistes, relation des mvts de grève, des aff de hte trahison, des aff financières, restent interdits : en fait, le conseiller de Clemenceau en charge de la presse fait appliquer drastiquement la censure sur les domaines interdits : ainsi le mvt de grève du printemps 18 est ignoré de la pop, et même mal connu, encore ajd, des historiens !
Mais censure maintenue ap armistice et même ap signature de paix : discussion sur la levée ajournée sine die à chambre, et levée le 12 oct 1919 seulement !! en même temps que l’état de siège…

Malgré tout, pas tjs systématique : il y a des périodes de rémissions => publication de Le Feu de Barbusse en feuilleton, + naissance du Canard Enchaîné l 5 juil 1916.

1919 : il existe :
- l’Huma (depuis 1904)
- le Populaire (soc depuis 18)
- L’Œuvre (1902, quotidien depuis 1915, journal de Gustave Téry : rad et anti cléric)
- Le Canard enchaîné de Maurice Maréchal (rad et anti-clér aussi (?))
- Le Temps (D)
- Le Figaro (D)
- L’Echo de Paris (Barrès et de Kérillis : nationalistes et cathos)
- L’Action Française (avec Daudet)
Presse d’information +++ : Le Petit Parisien tire à 1,5MM, Le petit journal de Loucheur à 850M, Le Matin à 650M)
Elections de nov 19 : campagne de presse active jusqu’à 11 nov : grève des ouvriers imprimeurs => no journaux à Paris.

Elections de mai 24 : au sein du Cartel des gauches, le maintien en retrait des dirigeants de la SFIO et le manque d’organisation traditionnelle des radicaux conduisent à un phénomène inattendu : la direction de la campagne électorale à gauche par des journaux qui s’autoproclament directeurs de conscience du Cartel :
Ex : le Progrès civique (hebdo radicalisant), +++ Le Quotidien (fondé en 23 à l’initiative des dirigeants du Progrès civique, avec qq gdes signatures : Aulard, Buisson)
La Presse de gauche déborde les partis de la majorité du Cartel et exerce sur eux une véritable dictature morale : le Quotidien « désigne » Herriot pour la présidence du Conseil, Painlevé pour celle de la chambre ou pour la magistrature suprême ; il dicte au Cartel la tactique à suivre pour se débarrasser de Millerand (= refus de constituer un gvt tant que le Prsdt n’aura pas quitté l’Elysée).

24-25 protestation des catholiques : Rôle de la presse catholique : incite à ne pas souscrire emprunts d’Etat => méfiance envers stabilité financière de Fr.


32 : affaire Stavisky révèle corruption du régime parlementaire (même si cette aff est mineure par rapport à d’autres, l’affaire Oustric par ex qui compromettait directement des mmbres du gvt Tardieu), mais aussi la vénalité de la presse (corrompue par les maîtres chanteurs, les pubs financières…) (pas nv : cf scandale de Panama…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taillecrayon.blog.lemonde.fr/
Louisa



Messages : 117
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Sam 3 Mai - 23:21

Le syndicalisme en France


Apparition à partir de 1887 de syndicats chrétiens. (future CFTC en 19)

Congrès d’Amiens 1906 : indépendance des syndicats (→ CGT) vis à vis des partis politiques.

Prévision d’une grève générale révilutionnaire en cas de mobilisation.
=> Carnet B

Crise de la CGT en 13-14 : (300 000 membres, contre 700 000 en 1911. Dominée par les syndicalistes révolutionnaires, dont bcp d’anars => « anarco-syndicalistes ») Perte de vitesse de l’orientation révolutionnaire et de l’antipatriotisme (masquée partiellement par la vigueur de l’antimilitarisme et du pacifisme)

Sept 1914 création du Comité d’action : composé de membres de CGT et de SFIO, il s’occupe en collab avec les pv publics, de nbx pb sociaux posés par les débuts de la guerre : allocations, loyers, renseignements sur les soldats blessés et prisonniers, ambulances, approvisionnements, travail et chômage…
→ très important sur le principe car :
- proposé par CGT à la SFIO ! = « sérieux accroc » à la charte d’Amiens
=> bouleversement des rapports tradi en Fr entre parti pol et syndicat.
- Grande importance comme organisme de réflexion sur un programme de réformes applicables pdt et après la guerre.
NB : Syndicalistes y prennent progressivement un rôle déterminant au détriment des soc.
=> c’est l’un des médiateurs qui a fait passer la majorité de la CGT de l’idée révolutionnaire à l’idée réformiste !

Comité de défense syndicaliste

Grèves de 17-18.

WWI : avantages aux salariés de CGT > collab CGT comme conseilller gvt => gonflement de ses effectifs : revendique 2,4 Millions d’adhérents en 1919 (stats officielles : 1,6MM)

Dirigeants (Léon Jouhaux +++) conquis par les avantages de intégration à sté, dialogue avec pv => tentés de continuer ds cette voie de réformisme.
≠ apparition d’une minorité révolutionnaire (syndicalistes révolutionnaires d’avt-g et admirateurs de rév° russe) : veulent étendre le mvt révolutionnaire à tte l’Europe (existe en All et Hongrie notamment, et touche un peu ttlm en Europe) ; création de comités syndicalistes révolutionnaires (pr préparer rév° imminente)
=> janvier-mars 1919 : déclenchent des mvts soc de gde ampleur >mécontentement de vie chère, débordant la direction de CGT contrainte de suivre le mouvement pr ne pas perdre le contact avec sa base ouvrière.
=> Juin 19 : révolutionnaires minoritaires déclenchent un mvt de grève que dirigeants ne soutiennent pas => guerre ouverte interne…

1919 : regpt de 1400 syndicats dans la confédération Générale de la Production Française, créée par Clémentel (min du Commerce) => conventions collectives et concertaiton permanente entre le K et le W, favo à expansion éco

1919 : regpt des syndicats chrétiens (> 1887) dans CFTC (Confédération Française des Travailleurs Chrétiens) : 140 000 membres.
Fév 1920 : adoption des statuts avec référence à Rerum Novarum de 1891.

1920 : création du Conseil Economique et Social avec d’autres organisations syndicales
→ programme constructif de nationalisations : gestion tripartite des représentants de la collectivité, des producteurs et des consommateurs => apprentissage de gestion dans un cadre capitaliste pour les ouvriers en attendant la prise en main totalemde l’économie.
Mais efforts de négociations se heurtent à vlté patronale d’utiliser CGPF contre mvts ouvriers, et de l’autre côté à minorité révolutionnaire de CGT.

Intra GCT comme SFIO, minorité révolutionnaire pd le pas sur « majorité » favo à réformisme traditionnel après l’échec électoral de la gauche en nov 1919.

Fév 1920, grèves révolutionnaires organisée par les Comités Synd Révo (CSR).
=> brisées par Millerand : arrestations de leaders syndx, licenciements, remplacement des grévistes par des volontaires.
+ procès contre CGT => condamnation en juil 21 à dissolution. (jms effectué)
Bilan des grèves du printemps (fév-mai) 1920 : très lourd pour CGT :
- seule une minorité des ouvriers l’ont suivie (20%) : débordée par les révos
- semble avoir partie liée à extrémistes => perd nvx adhérents (restent 600M)
- épée de Damoclès de dissolution laissée sur elle par gvt.
=> syndicalisme affaibli et éclatement du mvt ouvrier.
Scission de SFIO-SFIC a grosses conséquences sur le syndicalisme frç : création dans le sillage de la SFIC, de Comintés Syndicalistes Révolutionnaires (CSR) proches du bolchevisme, exclus de la CGR en déc 21.

Congrès confédéral de Lille de juil 21, les partisans de Mouscou obtiennent presque autant de voix que l’ancienne CGT fidèle à Charte d’Amiens.
=> sécession :
→ création en juin 22 (congrès de St Etienne) de CGTU, qui adhère à Internationale syndicale rouge. (360M adhérents, monde ouvrier +++)
→ ancienne CGT reste, 450M adhérents, employés et fonctionnaires +++ (=> tactique s’oriente vers négociations, luttes corporatives, revendication économique, recherche de sécurité de l’emploi même pour ouvrier)

Crise des années 30 : syndicalisme affaibli > divisions idéologiques et précarité du W. Peu de grèves, et peu svt victorieuses (37% de grèves gagnées entre 30-35)
De plus, la proportion croissante de Weurs non qlfiés (ruraux ou étr) a bcp affaibli l’esprit révo d’avt-g ; tx de syndicalisation faible : 10% en 29 (5% dans la métallurgie).

→ CGT : (Léon Jouhaux) >700M cotisants, effectifs en baisse : +++ fonctionnaires (- menacés que sect privé) + influence syndic britanniques => vlté de réformes et de négociations. Salaires et emplois. Revendications qui seront reprises par FP ; >33, revendication pol #1 (défense démocratie). Journal t sérieux (Le Peuple).
→ CGTU : courroie de transmission du PC. >300M cotisants en 29, effectifs en forte baisse. Ouvriers du service public +++. Pol = celle du PC (lutte des cl). Militants actifs => rôle de premier plan dans conflits soc.
→ Il existe des organisations autonomes => éparpillement. (ex : cheminots)
→ Syndicalisme chrétien (« jaune ») se dvlpe : gd tournant = conflit d’Halluin avec intervention de l’évêque en faveur des grévistes → le pape pd position pour les grévistes (évêque de Lille fait cardinal, bénédiction aux grévistes à Rome…) CFTC commence à participer aux grèves défensives (mais encore méfiante : ne participe pas en fév 34 à défense démocratie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taillecrayon.blog.lemonde.fr/
Louisa



Messages : 117
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Sam 3 Mai - 23:22

Parce qu'on est paranoïaque ou on ne l'est pas...

Le sport

Les sports de curés : basket-ball +++, également football. → pratiqué dans les organisations de jeunesse catholiques pendant l’entre-deux-guerres : ACJF (généraliste) par ex.

Juin 36 Blum : Création d’un sous secrétariat à l’Organisation des loisirs et des sports.


lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taillecrayon.blog.lemonde.fr/
Steph



Messages : 116
Date d'inscription : 15/11/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Dim 4 Mai - 0:56

de la part de Juliette et moi: on t'aimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Jayat



Messages : 45
Date d'inscription : 23/11/2007
Age : 27
Localisation : Paris V°

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Dim 4 Mai - 1:10

Eh ! De ma part aussi ! Bande d'individualistes !

Je brûle un cierge de ta part à l'Eglise Sainte Chlotilde des demains !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas M
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 14/11/2007
Age : 28
Localisation : Saint-Maur

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Dim 4 Mai - 11:51

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tour-clovis.forumn.org
Sonia



Messages : 11
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Lun 5 Mai - 15:39

premièrement : merci Louisa.
deuxièmement : console-toi ! : si tu n'as pas été assez parano pour anticiper le sujet : "la f(biiiip) en F(biiipp) de bip à bip", c'est que tu n'as pas encore été contaminée par l'esprit vicieux intrinsèque à tout prof de pépa! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille



Messages : 16
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Mar 6 Mai - 17:32

cheers Merci beaucoup Louisa !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caiomhe



Messages : 68
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Mar 6 Mai - 17:52

Tout d'abord Louisa Merci de cette génialissime initiative!!! Et aussi merci pour cette belle trancription Cuculerienne, c'est magnifique cheers
Et puis tu sais ce n'est pas grave si tu n"as pas réussi à pénétrer l'esprit historicisan de notre cher drunken professeur! Après tout Cucu c'est la matrice tout de même!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisa



Messages : 117
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Mar 6 Mai - 19:05

pour la khâgne je préparerai tout, jusqu'à l'histoire de la BICYCLETTE !
XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taillecrayon.blog.lemonde.fr/
Thomas M
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 14/11/2007
Age : 28
Localisation : Saint-Maur

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Mar 6 Mai - 19:49

Oui HEUUUUU c'ets vraiment n'importe quoi de nos jours HEUUUUU on fait même une gistoire deuhhhhh l'orgasme aujourd'hui !
(c'est dommage qu'on puisse pas rendre les intonations de voix, je suis sur qu'il a loupé une grande carrière de chanteur vu le spectre qu'il couvre Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tour-clovis.forumn.org
Steph



Messages : 116
Date d'inscription : 15/11/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Lun 12 Mai - 23:53

L'orgasme en France de 1870 à 1939 t'imagine?

bref il parait que le programme d'histoire est tombé (voir le site de l'ens lyon mais l'"preuve est commune aux deux ens)

alors ce serait à l'écrit: la france de 1848 à 1949 je crois et à l'oral la france et le monde de 1914 à nos jours... si c'est pas mal foutu ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille



Messages : 16
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Mar 13 Mai - 16:36

Voici le lien de la page qui indique le programme (provisoire !) de Lyon :
http://www.ens-lsh.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?CODE_FICHIER=1210664436099&ID_FICHE=14022

"1. Programme commun à tous les candidats
- Politique et société en France de 1848 à 1958.
2. Programme complémentaire pour la spécialité histoire et géographie
- Le monde romain de 44 avant notre ère à 68 de notre ère.
- Protestants et protestantisme dans l’Europe du XVIe siècle."


Mais la directrice de l'ens Ulm avait dit qu'un khâgneux de cette année ne serait pas désavantagé par le programme de la réforme... Peut-être vont-ils encore changer d'avis ? Rolling Eyes
Vous vous rendez compte que la période qu'on recouvre n'est que partielle et qu'il s'agit uniquement d'une histoire politique et sociale ?! Qu'est-ce qu'ils sont en train de mijoter ? c'est quoi ce programme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange



Messages : 86
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Mar 13 Mai - 21:43

Ouais!!!!!! Prostestants en puissance! Enfin reconnus à notre vraie valeur!
(signe religieux ostentatoire, j'en prends pour combien?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas M
Admin


Messages : 115
Date d'inscription : 14/11/2007
Age : 28
Localisation : Saint-Maur

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Mar 13 Mai - 21:49

Nous ne sommes pas dans l'enceinte du lycée donc ç apsse pour cette fois.
Mais peut être, que, en tant que ce forum en va d'une certaine abstractification numérique de l'espace phénoménologique et symbolique du lieu d'enseignement réel qu'est notre ô combien vénéré lycée Henri quatrième du nom, on peut considèrer que la législation en vigueur pourrait s'y appliquer en raison de l'indiférenciation récurente qu'apporte le monde de l'Internet vis-à-vis de notre appréciation normative de ce qui est réel et de ce qui ne l'est pas, réel étant entendu au sens de concret et donc d'objet de légifération.
Par conséquent : "QU'ON LUI COUPE LA TETE !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tour-clovis.forumn.org
Steph



Messages : 116
Date d'inscription : 15/11/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Mar 13 Mai - 23:31

YEAAAAAAAAAAAAAH!!!!!!

king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange



Messages : 86
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Jeu 15 Mai - 11:54

Nous considérerons que cela a été métaphoriquement fait hier soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiches thématiques   Aujourd'hui à 4:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiches thématiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Huit fiches thématiques sur la réforme du lycée
» Générateurs de fiches de travail en mathématiques
» Bibliothèque idéale (en mathématiques)
» Mathématiques : exprimer un intervalle
» Rédaction des fiches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tour Clovis :: Le Lycée :: Le Mur de Berlin-
Sauter vers: