La Tour Clovis

Le forum des LS2 2007-2008 d'Henri IV
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Diasporas aujourd'hui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine Jayat

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 23/11/2007
Age : 28
Localisation : Paris V°

MessageSujet: Les Diasporas aujourd'hui   Lun 26 Nov - 18:54

Je poste mon sujet de khôlle ayant pour titre Les Diasporas aujoud'hui. Le plan ne va pas car il est seulement descriptif mais toutes les données, d'après ma khôlleuse, vont bien. Il faudrait que cela soit présenté de la façon suivante, toujours d'après ma colleuse :

I- Typologie des diasporas (mon schéma d'ensemble peut convenir)

II- Comment les diasporas utilisent la mondiaslisation (poids économique des diasporas etc...)

III- Les peuples diasporés : une culture de l'entre deux ? (maintien du lien identitaire et apparition d'une nouvelle identité mêlant la culture d'origine et celle du pays d'accueil).




Mais voilà mon exposé, que l'on pourra réorganiser selon le plan ci-dessus :


LES DIASPORAS AUJOURD'HUI


INTRODUCTION :

Le mot diaspora : étymologie et histoire.
La double nature du sujet : à travers la première question qui nous vient à l'esprit : « Quelles sont les diasporas d'aujourd'hui ? » on se sent invité à faire le bilan actuel des diasporas passées et une analyse des diasporas récentes.

A) Définition : 3 caractéristiques essentielles :
1. la conscience et le fait de revendiquer une identité ethnique ou nationale.
2. l’existence d’une organisation politique, religieuse ou culturelle du groupe dispersé (vie associative).
3. l’existence de contacts sous diverses formes, réelles ou imaginaire, avec le territoire ou le pays d’origine (l’intégration d’un groupe diasporé ne signifie pas l’assimilation dans le pays d’accueil).

B) Problématique : cette définition soulève certains points :
1) Quelle est l'origine de la diaspora et la justification du choix du pays d'accueil ?
2) Comment se manifeste le maintien de l'identité et de la solidarité communautaire ?
3) Quelles sont les relations et les apports entre Etats d'origine, le pays d'accueil et les diasporas ?

C) Annonce du plan :
Nous allons étudier ces trois points à travers des exemples de diasporas récentes ou à travers l'actualité des diasporas anciennes. Faute de trouver une classification claire de la diaspora, s'apyant sur un concept qui serait nécessairement réducteur, Nous classerons ces exemples selon ce qu'a très remarquablement distingué R.Brunet (1992) qui énumère trois types de causes de dissémination : « une dispersion contrainte, en l’absence de pays propre ; une difficulté d’existence plus ou moins momentanée (diaspora portugaise, irlandaise) ; ou un choix d’activités et de modes de vie ». Les politologues se sont intéressés au rôle des diasporas dans les relations entre Etats, entre pays d’origine et pays d’accueil.

I- Les diasporas contraintes faute de pays d'origine :

II- Une difficulté d’existence plus ou moins momentanée qui entraîne des diasporas :

III- Des diasporas choisies dans une optique méliorative des modes de vie :
I- Les diasporas contraintes faute de pays d'origine :

A) La diaspora juive aujourd'hui :

Sous le règne de l'empereur Marc-Aurèle la judée, terre des juifs, fut annexée à l'Empire romain et l'accès leur fut interdit et ils durent se disperser à travers le monde. C'est à partir de la diaspora juive que s'est établi le concept géographique de diaspora. Mais qu'en est-il aujourd'hui ? En 2005, les populations juives les plus importantes se trouvent dans les pays suivants [8]:
1. États-Unis: 5 280 000
2. France: 500 000
3. Canada: 372 000
4. Argentine: 350 000
5. Royaume-Uni: 298 000
6. Russie: 235 000
7. Brésil: 150 000
La population juive mondiale comptait environs 13 millions d’âmes en 2002 (soit 0.2% de la population mondiale environ), dont 40% vivaient en Israël. La population juive d'Israël est estimée à 5 400 000 individus. Celle-ci n'est pas considérée comme faisant partie de la diaspora.)

B) Cas particulier de négation de la diaspora et maintien d'une identité : les falasha

Après le choque de la Shoah et la création d'Israël, l'idée d'un rassemblement des juifs diasporés a fait son chemin et de nombreux juifs ont émigré en Israël.
Les falasha : Les Falasha ou Beta Israel ont une origine mal définie. leur langue liturgique est le Guèze, une langue sémitique d'Éthiopie, qui sert aussi de langue liturgique à l'église copte éthiopienne. La communauté Beta Israël est donc une des communautés juives les plus influencée par la religion chrétienne (le christianisme copte d'Éthiopie est à l'inverse l'un des plus influencé par le judaïsme, par exemple à travers sa pratique de la circoncision ou son respect du shabbat). XVIIe siècle, ils ont été conquis par l'empire d'Éthiopie, et sont devenus une minorité marginalisée, à laquelle il était interdit de posséder des terres, accusée d’avoir le « mauvais œil ». Ils rentrent en contact avec le judaïsme occidental à la fin du XIXe siècle. À compter du début du XXe siècle, une redéfinition en profondeur de l'identité de la communauté se fait jour, et l'amène à se considérer désormais comme juive, et plus seulement comme Beta Israel. Cette évolution réduit progressivement les forts particularismes religieux originels et rapproche la religion des Beta Israel du Judaïsme orthodoxe.
En 1975, le gouvernement israélien reconnaît la judaïté des Beta Israël. Ceux-ci vont alors mener une difficile émigration vers Israël dans les années 1980 et 1990. En 2005, ils sont environ 105 000 en Israël. Cette culture spécifique, comme beaucoup d'autres cultures juives, semble donc en voie d'assimilation. => Film « Va, vis et devient. » 2005, Radu Mihaileanu.
1) Les falashas on maintenu leur identité juive malgré la diaspora.
2) Rapport diasporés au pays d'origine : assimilation.

C) La diaspora palestinienne :

L'ancienne Palestine mandataire (Israël + Cisjordanie + Bande de Gaza):
Mais avec guerres de 48 et 67 => Occupation quasi totale de tous les territoire palestiniens => Diasporas. La diaspora s'est répandue surtout dans les pays du Moyen-Orient voisins d'Israël.
• Jordanie : 2 300 000 Palestiniens ;
• Syrie : 465 000 Palestiniens ;
• Liban : 430 000 Palestiniens ;
• Arabie saoudite : 275 000 Palestiniens ;
• Égypte : 65 000 Palestiniens ;
• États-Unis : 200 000 Palestiniens ;
• Europe : 70 000 Palestiniens
• Irak : 50 000 Palestiniens.
• Brésil : 40 000 -60 000 Palestiniens.
• Environ 350 000 Palestiniens sont dispersés entre divers pays du Golfe persique et d'autres pays musulmans (Pakistan, Turquie, Azerbaïdjan).
= 4,3 Millions
Ces fortes populations font peser un lourd poids sur la stabilité politique de certains de ces pays (Jordanie, Liban et Syrie notamment).
Vivent en 2004 sur le territoire de l'ancienne Palestine mandataire (Israël + Cisjordanie + Bande de Gaza):
• 900 000 Palestiniens en Israël même (hors Jérusalem-Est) ;
• 1 300 000 Palestiniens à Gaza ;
• 200 000 Palestiniens à Jérusalem-Est ;
• 2 200 000 Palestiniens en Cisjordanie.
= 4,5 Millions.

1) Choix du pays : selon la culture (arabe)
2) Maintien de l'identité communautaire : revandications politiques
3) Relations pays d'accueil : fort poids politique.
4) Relation pays d'origine : Cet émigration massive a entrainé un développement inégal entre les deux rives du Jourdain . L'accroissement du poids industriel de la rive Est y entraina l'implantation de grands établissement industriels et une plus grande productivité . Le gouvernement jordanien a encouragé l'émigration palestinienne pour un double but . Un but économqie d'une part car les sommes rapatriés en Jordanie par émigrés constituaient une source de revenus importante pour le pays . Le deuxième but est politique car ainsi le gouvernement a réussi à apporter une solution au problème du chômage qui toucha les jeunes Palestiniens [4]. Cet politique a entrainé la fuite des cerveaux palestiniens et a rendu la rive ouest une nation de petits commerçants et de paysans et a bloqué le développement économique de la région [5].
II- Une difficulté d’existence plus ou moins momentanée qui entraîne des diasporas :

A) Diasporas politiques :

Diasp. Arménienne.
La majeure partie de cette diaspora est constituée des survivants du génocide arménien de 1915 qui après avoir été déportés et dépossédés de leurs terres ont essayé de trouver refuge à travers le monde: environ 1,5 million en Russie et ex-Union soviétique, 800 000 en Amérique du Nord, 600 000 au Moyen-Orient, 600 000 dans l'Union européenne et 150 000 en Amérique latine. (chiffres estimés)
Mais de nouvelles vagues de migrations arméniennes vers l'Europe, et surtout vers le Canada et les États-Unis, se sont produites après l'avènement des dictatures nassérienne en Égypte en 1952 et baassiste en Syrie en 1963, pendant la guerre civile au Liban (1975-1989), après la révolution islamique en Iran (1979), et après la fin de l'Union soviétique (1991).
Les régions les plus importantes de la diaspora arménienne dans l'Union européenne sont en France: l'Île-de-France (Alfortville, Issy-les-Moulineaux), Marseille et ses environs et la région Rhône-Alpes (Lyon, [[Valence (Drôme)|Valence],] Décines).
Today : 2M en russie, 1M au USA, 400 000 en France.


• Personnalités : => Assimilation.
historiques
• Mékhitar de Sébaste
• Missak Manouchian
• Calouste Gulbenkian
• Arshile Gorky
contemporaines
• Édouard Balladur (premier ministre)
• Simon Abkarian (acteur français)
• André Agassi (tennisman américain)
• Charles Aznavour (chanteur français)
• Daniel Bilalian (journaliste français)
• Alain Boghossian (ancien footballeur français)
• Jean Carzou (peintre français)
• Jean-Marie Carzou (réalisateur français)
• Louis Carzou (journaliste et écrivain français)
• Patrick Devedjian (homme politique français)
• Jean Djorkaeff (ancien footballeur français)
• Youri Djorkaeff (footballeur français)
• Atom Egoyan (cinéaste canadien)
• Robert Guédiguian (cinéaste français)
• Alexis Govciyan (personnalité française)
• Yeghia Jerjian (homme politique libanais)
• Hagop Kassarjian (homme politique libanais)
• Kirk Kerkorian (homme d'affaires américain)
• David Nalbandian (tennisman argentin)
• Alain Prost (ancien pilote de F1 français)
• Hélène Ségara (chanteuse française)
• Les membres du groupe américain System of a Down
• Agop Terzan (astronome français)
• Henri Troyat (écrivain français)
• Rosy Varte (actrice française)
• Henri Verneuil (réalisateur français)
• Dimitri Yachvili (rugbyman français)
• Garbis Aprikian (musicien)

D) Diaspora politiques :
Turquie : 3M, grande majorité en Allemage car relations avec l'empire Ottoman. En Allemagne : 550 lieux de cultes. Association (Mili Gorus) et sites internet.

B) Cas analogues : Les diasporas de la faims.

Afrique subsaharienne :
16M de migrants : la plupart vont en Afr du Sud.
Va en Europe : 500 000 d'Afrique de l'ouest, 1M d'afr, 3 millions du maghreb.
Pauvreté : 34/49 PMA sont Africains.
Ex de maintien de l'identité : le site Congopluriel. Avec le portrait de Truc.
Philippines :
présents dans 162 pays, 7M en dehors de frontières.


=> Cf chiffres.







III- Des diasporas choisies dans une optique méliorative des modes de vie :

A) Généralités :

Les Hispaniques sont près de 45 millions aux États-Unis, soit 14 % de la population totale. Ils représentent aujourd'hui la deuxième minorité ethnique derrière les Noirs. Pour la plupart, ils viennent du Mexique et sont arrivés à partir des années 1960. Les Mexicains immigrés représentent quasiment deux tiers de la population hispanique, les autres sont principalement Cubains (600 000) ou Portoricains. On peut également observer des habitants d’Amérique centrale, voire même du nord de l’Amérique du Sud. Ces populations s’installent principalement dans d'anciens États mexicains, le Nouveau-Mexique, le Texas et la Californie, où les Hispaniques peuvent constituer jusqu'à la moitié de la population dans certaines zones.

B) Relation du pays d'accueil et d'origine :

1) Relation économique avec le pays d'origine : En 2005, les immigrés mexicains installés aux États-Unis — réguliers et clandestins — ont transféré à leurs familles et proches restés au pays plus de 20 milliards de dollars (15 milliards d'euros) de fonds, soit la deuxième source de devises étrangères du Mexique après le pétrole. => Cas du Salvador.
2) Relation politique des deux états liés par la diaspora : tensions suscitées par l'immigration clandestine.

C) Maintien d'une identité et influence sur le pays d'origine :

Influence du groupe diasporé sur le pays d'accueil : L'espagnol est la deuxième langue la plus parlée aux États-Unis. Certains linguistes ont constaté la naissance d'un dialecte, mélange d'anglais et d'espagnol, le spanglish. Un autre exemple est la gastronomie hispanique. La gastronomie hispanique se développe depuis quelques années autour de produits phares, comme les tortillas. Ce sont principalement la Corona, la tequila et la salsa (la sauce) dont la consommation est désormais supérieure au traditionnel Ketchup. Si les produits hispaniques envahissent le marché, ils sont néanmoins adaptés aux goûts des Américains. Les Hispaniques ont aussi conservé leur musique, leur langue, ce qui fait d’eux une partie à part de la population.

D) Autres diasporas :

Chinoise : au départ pour fuir misère et régime communiste, maintenant pour améliorer sa vie : En France, faible, très récente, concentrée en Île-de-France. Environ 300 à 400.000, ~0,5% à 0,7% de la population. Se manifeste par une appropriation du pays d'accueil : Chinatown : = 60% des investissements de NY, à Paris : XIII° (1700 établissements commerciaux + 1000 artisans dont 75% du personnel est issus de la diaspora chinoise). Relation économique.


CCL :
1) Origine : pauvreté, niveau de vie, ou migrations pour améliorer sa vie
2) Justification du pays d'accueil : Selon les débouchés économiques ou selon une relation historique privilégiée
3) Le lien communautaire : maintenu grace à langue et les coutumes, le réseau internet et les assiociations, par l'appropriation du pays d'origine :
4) Relations et apports : coutumes, politiques, économiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas M
Admin
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 14/11/2007
Age : 28
Localisation : Saint-Maur

MessageSujet: Re: Les Diasporas aujourd'hui   Mer 28 Nov - 1:55

Ahhh une colle qui cite System Of A Down, c'est exquis cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tour-clovis.forumn.org
Solange

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Les Diasporas aujourd'hui   Ven 30 Nov - 20:42

Ca fait passer Hélène Ségara au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia



Messages : 6
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Migrations internationales et pays émergents   Ven 7 Déc - 1:05

Euh... écoutez moi je vous admire tous, je n'ai pas vraiment le courage de re-taper mon minable travail de colle ici mais c'était sur les pays émergents. En plus je suis passée avec M.Colombel qui ne propose pas de plan alternatif (mais semble en tout cas partisan des 2 parties, contrairement à la colleuse, de quoi tourner schizo... Rolling Eyes ). Donc voici ce qu'il ne fallait pas faire :
I. Caractérisation des migrations internationales dans les pays émergents
1. Des pays de départ surtout
2. Deux diasporas : Inde et Chine
3. Les migrations illégales
II. Migrations et développement
1. Les pays émergents, des réservoirs de main-d'oeuvre
2. Migrations d'élites
3. Exploitation des migrations par les Etats
Voilà, bien sûr ça saute aux yeux comme un pavé à la gueule d'un flic (copyright Dodo Wink ) que c'était trop général, et en plus je n'ai pas parlé de la Turquie, par exemple... Si Dana pouvait poster l'idée de plan de sa colleuse ça serait gentil !
Good night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 15/11/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: Les Diasporas aujourd'hui   Ven 7 Déc - 3:35

lol merci qund meme, bon je vous préviens pour la mienne, c'est pas du tout ce qu'il fallait faire mais bon moi on me dit exposé, je retourne en troisième et exit problématique et plan Rolling Eyes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Diasporas aujourd'hui   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Diasporas aujourd'hui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aujourd'hui témoins de prélévements en plein champs OGM ?
» Pourquoi les gens perdent la foi aujourd'hui ?
» Art pariétal aujourd'hui
» Rien que pour Aujourd'hui.....
» Régiment d'hier et d'aujourd'hui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tour Clovis :: Le Lycée :: Brain Drain-
Sauter vers: